1. SKIP_MENU
  2. SKIP_CONTENT
  3. SKIP_FOOTER

MARAICHAGES  2016

 

      De nouvelles actions dans le domaine du maraichage a Yéné. Une association de 50 femmes s'était constituée en début 2015 pour nous demander les moyens d'avoir un maraichage. Yéné est un des villages les plus marqués par les carences alimentaires , il nous été possible d' accepter cette demande en fin d'année. Les hommes du village étant d'accord pour céder une parcelle de 8 000 m², nous avons implanté un maraichage et ses clôtures en janvier 2016. Les puits seront faits en avril mai et les premières cultures en juillet, il y aura  bientôt des résultats.

Ci-dessous la visite de fin d'installation de clôture a Yéné

 

    Fin de creusement de puits a Yéné     

       Nos techniciens ont revisités courant janvier tous les maraichages crées l'an dernier et d'autres plus anciens, le  résultat est enfin au rendez vous, les conseils portent leur fruit et nous avons distribué beaucoup des graines offertes par les anciens de Vivadour, tant en titre de récompense que pour faire découvrir certaines variétés.

               

Ci-dessous le plus réussi des nouveaux maraichages a Déguèrè, village de la commune de Bamba

 

 

Actions début 2015

Captages : 

2 captages ont été réalisés en janvier

Captage de Koundou Ando :

Un grand merci à nos techniciens  qui ont travaillé deux jours dans une niche perché à 40m (les oiseaux en spectateurs) avec quelques jeunes du village. Un petit barrage a été maçonné à cette source qui nous narguait déjà depuis deux ans. La population s'en est trouvé très satisfaite. Les remerciements des villageois témoignent des difficultés qu'ils avaient jusqu'alors : "Nous pouvons désormais penser à nous marier, les filles d'ici partaient ailleurs et celles d'ailleurs ne voulaient pas se marier ici car le travail pour l'accès à l'eau était trop difficile".

. 

 

 

 

 

 

Captage de Yéné :

Plus simple mais plus long, un vrai barrage sera construit. La première chose qui nous a frappés à Yéné est le nombre d'enfants en situation de carence alimentaire. Les femmes nous ont demandé un périmètre maraicher qui pourra être cultivé sur le temps gagné pour aller chercher l'eau. Nous avons, aux vu des carences alimentaires, pris un engagement dans ce sens.

 

 

Maraichages

Trois réalisations importantes, voir rubrique "activité maraichage".

Nouvelles du jour:

  • Le maraichage de Tireli a vendu ses premiers surplus au marché du 10 avril 2015.
  • Le puits du maraichage de Komokani est en cours de réalisation.
  •  La coopérative de semence de Nogaro vient de faire un gros don de graines maraichères, il nous reste a en trouver l'acheminement ;

Actions fin 2014

Arrivés  le 6 novembre, l'essentiel de notre voyage sera consacré aux visites de contrôle des réalisations faites en notre absence et aux villages qui ont fait des demandes de soutien. Plusieurs réunions seront faites avec l'association de jeunes locaux (ELS) et avec "Joliba environnement", association de soutien au maraichage dirigée par une agronome locale.

Un contrat de collaboration pour la réalisation de périmètres maraichers féminins sera signé avec Joliba. 2 grands projets maraichers retiendront notre attention l'un à Gorogognou, l'autre à Ibi Kara et deux projets de captage, l'un à Koundou Ando et l'autre à Yéné. Avec chacun de ces villages, nous passerons du temps à définir où commence et où s'arrête notre soutien : les responsabilités du village, la part de travail de chacun, les accords avec les propriétaires des terrains voisins, les chefs de village, les associations de femmes, etc.

La présence d'un agriculteur bio de France nous apportera un regard différent et très utile. Une action de conversion de culture d'échalote vers l'oignon rouge plus productif est en cours d'essai, nous visitons les terrains concernés.

Un grand coup de chapeau est donné aux femmes de Tireli qui ont remis en état les clôtures de leur maraichage successivement endommagées par une bagarre de vaches (coté nord) et par la chute de deux baobabs (coté sud). Elles cultivent déjà leur parcelle.

Une visite de mesure des profondeurs et débit d'eau au forage de Daga sera faite afin d'envisager un captage solaire pour l'eau du village, de l'école et d'un maraichage.  Les premiers versements pour les achats relatifs aux réalisations de janvier seront priorisés au village de Joliba . Une visite sera faite aux "trois Youga" afin de trouver une parade à l'exode massif de la population. Une autre journée sera consacrée à tester les nouvelles pompes bleues fraîchement arrivées de Hollande.

Eclairante vidéo sur la gestion de l'eau et des ressources produites !

 


 

Retour du Mali le 01/02/2014


  Dès la fin décembre , les matériaux pour nos chantiers étaient en place et le 12 janvier l'eau coulait pour la 1ere fois au robinet de la place de Tireli. Les modifications du captage de Komokani furent faites en deux jours. Nous avons visités six villages avec projets de périmètre maraicher et cinq villages demandant des captages ainsi que deux réservoirs d'irrigation a agrandir. La plupart des projets sont retenus sauf les périmètres maraichers de Yendouma, Madougou et le captage avec pompe solaire de Daga. L'activité économique est faible mais existante,  le marché est modérement actif, seuls quelques villages du plateau sont en situation trés critique au plan alimentaire avec des récoltes catastrophiques de 70 %inférieures a la normale.

1 € versé = 1 € pour le Mali
L'humanitaire à la source
Aider en responsabilisant les populations

Donation Paypal

Un geste, simple, rapide, généreux --- Merci ! ---

Somme :


Donation Tookets

Connexion

Recherche

En ligne

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne

Stats

Visiteurs
15
Articles
32
Liens internet
3
Compteur d'affichages des articles
13283